LA MISSION DE LA FONDATION LA GARDE DE L'AIGLE

La mission de la fondation Orla Straż (dont le nom signifie en polonais la Garde de l’Aigle) est d’apporter de l’aide aux victimes de la terreur au Moyen Orient.

 

On apporte de l’aide humanitaire aux familles déplacées, aux personnes sauvées de l’esclavage chez Daech (ISIS) et on soutient les soldats-volontaires de la coalition antiterroriste et leurs proches.

.

Les Yézidis constituent la plupart des familles déplacées et ex-esclaves auxquels on apporte du soutien. Ils font l’objet d’une cruauté extraordinaire des extrémistes de Daech car ils ne font pas partie des « peuples du Livre », c’est-à-dire qu’ils n’ont pas été mentionnés dans le Coran. Ceux qui n’ont pas été tués par les terroristes et n’ont pas été réduits en esclavage se sont réfugiés dans les villages et les camps de réfugiés dans les environs de Dahuk.

Certains esclaves, la plupart d’entre eux femmes et enfants, ont été rachetés à ISIS par leurs familles qui ont perdu de cette façon tous leurs moyens financiers. Dans les villages et les camps ou ces gens vivent à présent il y a des pénuries de tout. La fondation Orla Straż leur apporte une aide financière pour qu’ils puissent acheter de la nourriture, des articles de première nécessité, des tentes et des soins médicaux.

 

Les soldats auxquels on apporte de l’aide, ce sont surtout les Assyriens, donc les Chrétiens habitant l’Irak du Nord (Le Kurdistan irakien inclus) et la Syrie. La plupart d’entre eux ont été forcés de fuir avec leurs familles de leur villages et villes saisis par les terroristes de Daech (ISIS). Ils ont rejoint les rangs des unités militaires chrétiennes car ils ne voulaient pas quitter la terre de leurs ancêtres. Ces unités militaires sont soutenues ou bien par le gouvernement Kurde à Ibril ou bien par le gouvernement central à Bagdad. Malheureusement, leur financement n’est pas suffisant. Souvent, les soldats ne reçoivent pas de paie qu’ils pourraient donner à leurs familles démunies. Il y a une grande pénurie de matériaux médicaux de base, de protection personnelle et même d’uniformes. La fondation Orla Straż fournit des trousses d’urgence professionnelles, des sacs de secours et de sauvetage ainsi que des moyens de protection personnelle à ces unités militaires. On les forme également aux soins aux blessés en situation de combat (TCCC ou Tactical combat casualty care). Orla Straż leur fournit aussi des parkas chaudes, des vêtements et des chaussures militaires.

A cause de cette situation financière difficile, les soldats-volontaires ne sont pas capables de subvenir aux besoins financiers de leurs proches, avec lesquels ils ont dû fuir les terrains occupés par Daech (ISIS). La Fondation Orla Straż apporte de l’aide humanitaire à leurs familles (par exemple, on finance des colis contenant de la nourriture) pour qu’ils puissent se consacrer complètement à la défense des populations civiles contre le terrorisme.

La fondation Orla Straż avec Fundacja Pomocy Dzieciom w Żywcu (la fondation de Żywiec pour apporter de l’aide aux enfants) soutiennent également les veuves et les orphelins des soldats kurdes Peshmergas (les combattants des forces armées du Kurdistan irakien). Cette unité musulmane qui, avec les combattants chrétiens, se battait contre Daech, a souffert de grands dommages pendant l’attaque des terroristes de Daech (ISIS) en mai 2016. On fournit des sacs de secours et de sauvetage et des trousses d’urgence professionnelles à une unité des forces Faramande Sbelk.

 

On planifie aussi d’autres formes d’aide pour la population habitant dans les terrains affectés par la guerre, récupérés des mains de Daech (ISIS) afin de donner aux gens l’opportunité de vivre normalement.

DSC_0630_małe Des enfants dans un camp de réfugiés vers Dahuk

 

DSC_0329_małe Une formation pour les soldats-réfugies aux soins aux blessés en situation de combat (TCCC)

 

Sieroty po żołnierzu Peszmergi Des orphelins du soldat peshmerga de l’unité des forces Faramande Sbelk

Aidez les victimes du terrorisme au Moyen-Orient

J’aide >>>